AddThis Social Bookmark Button
Envoyer Imprimer

pina

© Polynésie 1ère

 

pina2

http://www.rochefortpacifique.org/wp-content/uploads/2017/02/w-Dédicace-Titaua3.jpg

 

 

pina1

Slam de femmes avec Annie Green, Chantal Spitz & Titaua Peu

et autres vidéos sur Youtube

Tahiti : avec Titaua Peu, l'envers de la carte postale

Titaua Peu a mis treize ans pour publier son deuxième roman, « Pina » consacré à la vie quotidienne des classes les plus démunies de la Polynésie française.
Elle évoque un Tahiti peuplé d’ombres qui n’ont pas réussi à prendre pied dans le 21e siècle.
Des populations aux prises avec l’alcool , la violence et l’inceste.
L'auteure s’est inspirée d’un fait divers de 2000, qui avait à l’époque bouleversé l’opinion publique. L'enfant de trois ans, Patrice Aka, mort des suites des tortures infligées par sa mère, revit dans ce récit sous les traits d’une petite fille appelée Pina. Grâce au pouvoir de la littérature, Pina, elle, va réussir à se sortir de l’enfer familial.

Titaua Peu, est née en Calédonie, de parents polynésiens revenus vivre au pays quand elle avait trois ans. « Ils venaient des îles bien sûr, mais j’ai grandi dans l’agglomération de Papeete, où se concentrent la majorité des Polynésiens », explique-t-elle. Après son bac, elle part à Paris pour étudier la philosophie, puis choisit de revenir à Tahiti.
Son écriture est motivée, portée par un "sentiment de colère", une écriture engagée, combative, coup de poing.
Par ailleurs militante féministe et indépendantiste, son message est le suivant « c'est l’ignorance qui mène à la violence ». Sa préoccupation ? Son inquiétude ? : « Le Tahitien ne s’exprime toujours pas sur ce qu’il ressent ».
Titaua Peu trempe sa plume dans les larmes et n’évite rien au lecteur des affres d’une petite fille mal aimée, dans un Tahiti qui n’a rien d’idyllique et qui ne côtoie pas celui des danseuses, des rameurs et des grandes fêtes de juillet.
Au contraire, l’héroïne est le symbole d’une contre-culture de la rue et de la pauvreté. Un roman noir, un livre choc.
Pour plus d'informations :
https://pacific-bookin.nc/
http://www.rochefortpacifique.org/

 

H.

Dans vos médiathèques :