Histoire de la médiathèque de Domérat

AddThis Social Bookmark Button
Envoyer Imprimer
MeDIATHdom

Installée dans les locaux du centre municipal Albert Poncet de 1976 à 1996 la bibliothèque a été aménagée dans les locaux de l'ancienne Mairie en 1997 pour devenir une médiathèque. Les archives municipales attestent que la première bibliothèque à Domérat a été créée en 1903.

Le fonds était composé de 403 volumes. « Madame Rose » est le premier livre qui a été inscrit sur les registres. En 1925 on note le projet d'une salle de lecture à la mairie. Cette bibliothèque a fonctionné jusqu'à la deuxième guerre mondiale. Après une période d'interruption elle a été reconstituée en 1951 avec l'acquisition de nouveaux ouvrages. Les livres étaient classés dans une armoire située dans un bureau au rez-de-chaussée de la mairie. L'activité est de nouveau tombée en sommeil pour prendre un nouveau départ en 1976 avec la construction du centre Albert Poncet.

 

mmeroseLa bibliothèque au centre municipal de 1976 à 1996

Une équipe de bénévoles a travaillé pendant deux ans avant l'ouverture au public en 1978 (acquisition des documents, équipement, inscription sur un registre d'inventaire, fiche de prêt, fiche de catalogue) . En 1978, 3200 documents pour adultes et enfants étaient à la disposition du public dans un local de 40 m2. En 1979 une salle de lecture est ouverte dans une pièce contiguë. La bibliothèque dispose désormais d'un espace de 85 m2, elle est ouverte deux fois par semaine : le mercredi de 14h à 17h et le vendredi de 16h30 à 18h30.

 

A partir de septembre 1983 un poste de préposé à la bibliothèque est ouvert, à mi-temps. Cette création de poste permet une ouverture au public élargie à 11h par semaine. La bibliothèque départementale apporte son soutien en proposant des dépôts de documents et un premier crédit CNL permettant d'augmenter le fonds documentaire.

Un poste de bibliothécaire adjoint est ensuite créé en 1985. L'ouverture au public passe à 20 h par semaine. L'équipe de bénévoles accompagne la bibliothécaire adjointe pour assurer le fonctionnement. Dès 1987 les premiers problèmes d'exiguïté des locaux se posent. Les premières réflexions de réaménagement dans d'autres locaux datent de 1988.

En 1994 le poste de bibliothécaire adjoint évolue vers un poste d'assistant qualifié de conservation du patrimoine et des bibliothèques. L'ouverture au public continue d'augmenter et passe à 22h par semaine. L'équipe de bénévoles n'intervient plus, un agent à mi-temps est recruté. En 1995, 1200 usagers fréquentent la bibliothèque. A l'heure où lire n'est plus un privilège mais une réussite, à l'heure où les bibliothèques ne sont plus de simples établissements de conservation du patrimoine intellectuel mais un lieu d'échange et de culture, à l'intérieur duquel la population doit se reconnaître, à l'heure où l'imprimé n'est plus le seul moyen d'information et de communication, un espace plus vaste s'avère nécessaire pour la bibliothèque. C'est l'ancienne mairie qui est choisie pour abriter la future médiathèque et sa collection de 16 000 livres.

 

MeDIATHdom

La médiathèque de 1997 à 2007

Les travaux d'aménagement ont duré un an et demi.

La nouvelle médiathèque a ouvert ses portes au public le 26 septembre 1997 et a été inaugurée le 18 octobre 1997. Les nouveaux locaux offrent une superficie nette de 671 m2 répartie sur 3 niveaux : Rez-de-chaussée pour l'accueil, l'espace adulte, l'espace musique et vidéo.

1 er étage pour l'espace jeunesse et salle d'exposition et d'animation

2 ème étage pour la réserve et salles de réunions et d'expositions

La section audiovisuelle ouvre en 1998 avec un fonds de 250 CD complété par les dépôts de la médiathèque départementale (CD et vidéos).

 

 

En 1999 ouverture d'une section multimédia avec deux postes informatiques connectés à Internet.

La gestion de la médiathèque est entièrement informatisée (collection, prêt des documents).

 En 2006 l'informatisation prend une nouvelle dimension avec la mise en réseau documentaire des médiathèques de l'agglomération montluçonnaise (Désertines, Domérat, Montluçon).

 espaceinfo