Les conférences passées

AddThis Social Bookmark Button
Envoyer Imprimer

L’Épuration à Montluçon et dans les alentours (1944-1949)  

Jean-Paul Perrin

Samedi 13 février 2016  à 15 h Médiathèque de Domérat

  Une fois le département libéré, dès la fin de l’été 1944,  vient l’heure de la justice mais aussi des règlements de compte, même si une forme d’épuration « sauvage  » a pu sévir avant la libération, comme le rappellera Jean-Paul Perrin. La région montluçonnaise n’y échappe pas. Sitôt les troupes allemandes chassées, le Comité Départemental de Libération s’installe à la sous-préfecture. En deux semaines, jusqu’à la prise de fonction  du préfet Robert Fleury à Moulins, il multiplie les arrêtés, parmi lesquels plusieurs touchent à l’épuration. Redémarrage des grandes entreprises et mise à l’écart de leurs dirigeants, installation des nouvelles municipalités pour remplacer celles nommées par le régime de Vichy, mise sous séquestre du principal journal montluçonnais, le Centre , telles sont quelques-unes des premières mesures.

        Le CDL ordonne aussi une vague d’arrestations qui conduisent à l’ouverture d’un Centre de séjour surveillé à Tronçais, placé sous l’autorité du groupe Police du maquis . Des dizaines de « suspects  » y seront détenus entre le 19 août et le 28 octobre 1944, en attente d’être déférés devant la justice. La question de ce camp a longtemps fait polémique, certains n’hésitant pas à parler de « camp de concentration  ». Que s’y est-il donc réellement passé ? Quelles exactions y ont été commises et par qui ? Qui en a décidé ? Qui savait quoi ? Quelles suites judiciaires ont été données ? Autant de questions auxquelles le conférencier apportera des éléments de réponses, en y consacrant une part importante de son intervention.

        La suite, ce sera l’installation des tribunaux d’exception : après l’éphémère Cour martiale siégeant à Vichy, ce sera la  Cour de justice de l’Allier et la Chambre civique qui tiendront audience de l’hiver 1944-45 jusqu’au printemps 1946. Que jugent ces différents tribunaux ? Quelles sanctions sont encourues ? Quel bilan global peut-on en tirer. Là encore, en se basant sur des exemples concrets issus de la région montluçonnaise, Jean-Paul Perrin  dressera un bilan aussi complet que possible. Viendra ensuite rapidement le temps des lois d’amnistie qui effaceront la plupart des condamnations.

      En conclusion, il s’interrogera sur le regard que l’on peut porter sur ce que fut l’épuration : Règlements de compte ? Justice « sereine  » ? Justice « expéditive  » ? La conférence sera accompagnée d’un diaporama qui servira de fil conducteur, avec de nombreux documents d’époque.


MAXOU « CHANTE LE CRIME » à la médiathèque de Domérat samedi 16 janvier 2016 à 15 h

« Chanter le crime : complaintes criminelles et canards sanglants, en Montluçonnais & alentours, XIXe -XXe siècles »... Ou comment les « médias » de l’époque, alors qualifiés de « canards » ont-il rendu compte de l’horreur des crimes sanglants ?  C’est le sujet qu’abordera Jean-François Heintzen, le samedi 16 janvier.

Pour la première des 3 conférences de son cycle annuel, la Médiathèque a convié Jean-François Heintzen, dit Maxou, spécialiste des pratiques musicales des milieux populaires dans le Centre de la France, auxquelles il a consacré une thèse en 2008. Joueur de vielle et de cornemuse, au sein du groupe La Chavannée de Montbel, il donne aussi des cours de vielle à l’école de musique de Bourbon-l’Archambault et il encadre  des stages tant en France qu’à l’étranger.

En se basant sur une série de crimes commis en région montluçonnaise, Maxou montrera comment ces faits divers  ont été contés et relayés auprès des couches populaires de l’époque  par l’intermédiaire de ces « complaintes », chantées, partiellement dans certains cas, sur les places, les foires et marchés publics. Leur choix  a été  dicté par leur caractère local, ainsi que par les caractéristiques des complaintes, afin d’illustrer le propos développé à leur sujet. Ce sera aussi l’occasion de rappeler par de nombreux documents ce qu’étaient les « médias » de l’époque, dont ces fameux « canards sanglants » à la publication occasionnelle.  Toujours doté d’un titre ronflant, visant à racoler le chaland, le canard fourmille de détails  crus sur un crime épouvantable : massacre, coups de poignards, corps mutilés, sang à volonté, tels sont les ingrédients de base d’une bonne complainte. Le tout appuyé sur des images de plus en plus réalistes, au fur et à mesure que les procédés de reproductions s’améliorent. Le public en redemande...Si l’apparition de la presse populaire  illustrée portera un coup à ces « canards sanglants », elle ne les fera pas pour autant  disparaître au début du XXème siècle.

Au-delà des images sur lesquelles il s’appuiera, et des faits divers évoqués,  Maxou  n’oublie pas qu’il est musicien et c’est en s’accompagnant de sa vieille qu’il chantera le crime avec le talent qu’on lui connaît.  Ambiance garantie ! De quoi ravir les amateurs d’histoire locale, de musiques populaires, autant que ceux qui s’intéressent à l’histoire des médias...


La gestion du stress

Vendredi 8 janvier 2016, 18h15, Médiathèque de Fontbouillant

Les sources de stress sont multiples : charges de travail, problèmes de santé, conflits personnels… Comment s'y prendre pour ne pas succomber au stress ? A l'occasion de la conférence animée par Elisabeth Maurin, sophrologue, vous aurez l'occasion de découvrir ou de rédecouvrir plusieurs moyens de prévenir le stress


"L'Algérie, un pan de notre histoire"

Mercredi 16 décembre 2015 à 17h45 à l'espace François Mitterrand de Désertines

Sous l'égide des ACPG-CATM  de Montluçon-Désertines et du Souvenir Français

avec la collaboration de la ville de Désertines

présentée par Claude Vignais


Réduisons nos déchets !

Vendredi 27 novembre 2015 à 18h15 - Médiathèque, espace Boris Vian

Une vache ! C’est à peu de choses près l’équivalent en poids de ce que jettent chaque année les français dans leurs poubelles et conteneurs de tri (365 kg) et leurs déchetteries (225kg). Collecter et traiter tous ces déchets n’est pas sans conséquence à la fois pour l’économie et l’environnement.
À l’occasion de la Semaine Européenne de la Réduction des Déchets 2015 qui se déroule du 21 au 29 novembre, le SICTOM de la Région Montluçonnaise vous invite donc à venir échanger sur les solutions pour réduire toujours plus ses déchets.

 


Le canal de Berry

vendredi 2 octobre

Médiathèque de Montluçon, espace Boris Vian

Témoin du développement du bassin minier de Commentry, le canal de Berry fut construit grâce à l’initiative de Napoléon 1er, dans le but de transporter le minerai de fer de Montluçon jusqu’aux forges du Berry.  Il est donc également à l’origine de l’important développement industriel de la ville au 19ème siècle. Malheureusement, son petit gabarit et la forte concurrence du chemin de fer mettront rapidement à mal sa rentabilité économique et il sera déclassé en 1955.

Conférence animée par un guide du Musée du Canal de Berry.


Le bassin d'orage Mercredi 10 juin 14h30, médiathèque espace Boris Vian Réalisé avec des techniques de contruction particulières, cet ouvrage permet d'améliorer la qualité des eaux du Cher. Visite virtuelle en 3D de l'ouvrage et rétrospective complète en images d'unchantier unique en son genre.


La revue Fillette Vendredi 10 avril 2015 à 15h30 Médiathèque espace Boris Vian Visite guidée et présentée par Fabrice Boyer, Conservateur de la Bibliothèque Clermont Université


L'Afrique vue par les peintres de l'Occident Jeudi 5 mars à 18h Médiathèque de Domérat Avant le XVIIIe siècle, l'Afrique inconnue effraie plus qu'elle ne fascine et apparaît rarement dans l'imaginaire pictural. C'est vers le Moyen Orient que s'est d'abord tourné le regard de l'Europe, première porte ouverte sur une Afrique mystérieuse et envoûtante. Les orientalistes du XIXe vont s'ébattre dans un exotisme pittoresque et chatoyant, allant du plus documenté au plus fantaisiste. Moins connus sont les africanistes, ces peintres-voyageurs du début du XXe siècle, qui vont en marge du colonialisme décrire un continent dont l'étrangeté et la sauvagerie les fascine. Entre leurs témoignages souvent empreints d'empathie et de tendresse, et les exhibitions déshumanisées des expositions coloniales, les regards vers l'Afrique étonnent, émeuvent et dérangent. Entrée gratuite


De Rio Bravo à Django Unchained : les codes du western et leur évolution Conférence vendredi 27 février 18h15 Médiathèque de Fontbouillant

Le western est un genre cinématographique qui possède des codes spécifiques : importance du paysage, exaltation de la virilité du cow-boy, narration idéalisée de la conquête de l’ouest, etc. Il met en scène des personnages archétypiques, parmi lesquels le shérif garant de l’ordre social ou le pionnier courageux. Le western est en effet intimement lié à l’histoire américaine et à ses valeurs. Dans les années 1960, l’irruption du western italien, appelé « western spaghetti » a profondément modifié ces codes. Parallèlement, la figure de l’indien a évolué, passant de l’image du sauvage cruel à celle de l’homme sage proche de la nature. Aujourd’hui, des réalisateurs comme Quentin Tarantino, retravaillent le western. Pascal Gibert propose d’analyser les codes du genre western ainsi que leur évolution sur plus d’un siècle de production cinématographique. Entrée gratuite Médiathèque de Fontbouillant


Les industries montluçonnaises durant les années de guerre.

Samedi 21 février, 15 h à la médiathèque de Domérat

Jean-Paul Perrin clôturera le cycle avec un gros plan sur les industries montluçonnaises pendant les années de guerre : La Sagem, Dunlop, Saint Jacques.

Entrée libre et gratuite. Compte tenu de la capacité d'accueil limité de la salle, les places devront être réservées au 04 70 09 10 00 ou directement à l'accueil de la médiathèque.


champi

Les meilleurs comestibles, leurs sosies toxiques et autres curiosités du Bourbonnais Vendredi 13 février, 18h à la médiathèque de domérat

Conférence animée par Jean-Emmanuel Martin, président de l'association mycologique du Val de Cher. Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles - Durée 2h.


L'histoire de Montluçon, durant les années sombres.

Samedi 31 janvier, 15 h à la médathèque de Domérat

Guy Gozard soulignera dans cette deuxième conférence les points communs mais aussi les différences avec Domérat, notamment la présence permanente de l’armée d’occupation de novembre 1942 jusqu’aux combats de la libération en août 1944

 


L'ado : vie et moeurs en bibliothèque Conférence burlesque par la compagnie Téatralala Samedi 24 janvier à 15h00 Médiathèque espace Boris Vian

Il nous entoure au quotidien, partage notre environnement, occupe notre territoire, s’installe parfois même dans nos appartements… Comme toute espèce : il a ses rites, son dialecte, ses mœurs, son alimentation propre… Bipède apparaissant vers l’âge de 12, 13 ans, disparaissant à priori vers 17 ans, il ne se reproduit pas… Si proche de nous autres, êtres humains, mais aussi très éloigné, il suscite de nombreuses interrogations. Au travers une étude ethnologique poussée, Le Téatralala pose,de manière originale et burlesque, un regard approfondi sur cet animal étrange : L’adolescent.

Entrée gratuite Médiathèque, espace Boris Vian


1945-2015 : 70 ans après la fin de la seconde guerre mondiale, retour sur les années sombres.

L'histoire de Domérat, durant les années sombres.

Samedi 10 janvier, 15 h à la médiathèque de Domérat

Comment la commune est-elle entrée dans la guerre et comment a-t-elle traversé cette période dramatique ? Quelles ont été les répercussions sur la gestion communale et sur la vie quotidienne ? Comment, à partir de novembre 1942, l’occupation militaire allemande a-t-elle été vécue ?

Autant de questions qui seront évoquées, par le conférencier Jean-Paul Perrin, sans oublier celles de la Résistance et de l’immédiat après guerre.


Intervention à l'IUT "Les petits et le langage"

Le 6 décembre 2014

La médiathèque de Montluçon est intervenue à l'IUT de Montluçon dans le cadre de la 5ème rencontre professionnelle des assistants maternels de l'Allier. Cette rencontre est organiséespar le Conseil général de l'Allier en collaboration avec le Réseau des responsables de relais assistants maternels, la Caisse d'Allocations Familiales et la Mutualité Sociale agricole. Le thème retenu cette année est : "Les petits et le langage"

Pour revivre cette intervention


Fonctionnement du pressoir

Vendredi 7 novembre à 18h15, médiathèque de Montluçon, espace Boris Vian

Par Thomas Dumas, arboriculteur montluçonnais et chargé de mission au Conservatoire des espaces naturels d'Auvergne.


Le silence et le tumulte, la maison et le monde. Beauté silencieuse de la peinture hollandaise du Siècle d'Or (XVIIe siècle).

 Vendredi 3 octobre à 18h15, médiathèque de Montluçon, espace Boris Vian  

Par Michel Cegara, directeur artistique de DomaineM, à Cérilly.

Entrée libre et gratuite

Les industries montluçonnaises durant les années de guerre.

Mercredi 14 octobre à 18 h à la médiathèque de Domérat

par Jean-Paul PERRIN

Gros plan sur les industries montluçonnaises pendant les années de guerre : La Sagem, Dunlop, Saint Jacques.

2ème rendez-vous pour ceux qui n'ont pu assister à cette conférence le 21 février 2015

Entrée libre et gratuite. Compte tenu de la capacité d'accueil limitée de la salle, les places devront être réservées au 04 70 09 10 00 ou directement à l'accueil de la médiathèque.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir